7 faits saisissants sur l’Auvergne, et promis ça te coûtera rien

Salut, je ne suis pas spécialiste de l’Auvergne, je vous présenterai donc ici des points qui m’ont particulièrement surpris à certains moments de ma vie lorsque je me suis intéressé à ce coin de pays.

Voici 7 faits saisissants et gratuits (^^) sur l’Auvergne en espérant que même toi l’Auvergnat tu apprendras quelque chose.

1- Les Auvergnats de Paris pas tous auvergnats

Oui je m’adresse à ceux qui utilise cette expression « les Auvergnats de Paris », on l’entend souvent dans les médias et il est nécessaire de rectifier quelque peu cet imaginaire car il n’est pas tout à fait juste de parler d' »Auvergnats ».

Cette expression est en fait un amalgame entre l’Auvergne et le Massif Central.

Certes ceux que l’on nomme Auvergnat de Paris peuvent venir de l’ancienne province ou comté d’Auvergne mais les bougnats venaient, pour être plus précis du massif central dans son ensemble, les Aveyronnais et Lozériens sont donc une bonne part de la communauté qui tient(tenait) d’une main de fer les brasseries de la capitale et que l’on nomme Auvergnat de Paris.

C’est tout de même un détail important car on ne fera pas dire à un Aveyronnais qui l’est Auvergnat tu t’en doutes, et vice et versa.

2- Mais tous anciens vassaux des Arvernes : et donc part de la confédération Arverne ^^

La prochaine fois que ton pote aveyronnais revendique l’aligot ou pleure sur ses couteaux de La(gu)iole (on rigole bien sûr), dis lui ceci.

Il est indéniable que l’Aveyron et la Lozère, partagent avec le Cantal et le reste de l’Auvergne un patrimoine culturel et culinaire relativement commun. Patrimoine qui remonte aussi loin qu’aux Arvernes et leur confédération.

Confédération, dont faisait partie les Ruthènes et Gabales, peuples habitant l’Aveyron et la Lozère. (BIM!), vassaux les Aveyronnais, affaire classée.

Pour rappeler l’anecdote, nous avons d’ailleurs vu dans : 12 faits saisissants sur l’Aveyron que Bleu d’Auvergne et Roquefort tire leur origines de l’antiquité et de ladite confédération Arverne. Un fromage persillé du sud du massif central cité par Pline l’Ancien, le grand naturaliste romain dans ces ouvrages sur les peuples de Gaule.

3- Auvergnat, langue d’Oc et pis c’est tout.

Je suis un fervent défenseur des langues d’Oc ou de la langue occitane dépendamment de quel point de vue on se place, et évidemment de toutes les langues de la francophonie. Je fus très étonné lors de mes études à Montpellier de voir que quelques unes de mes connaissances descendues tout droit de Clermont, ignoraient complétement l’appartenance de l’Auvergnat à la famille d’Oc.

Je suspecte que ces personnes étaient en fait des Bourbonnais ^^, en tout cas venant de là où les villes commencent à finir en « Y » Vichy, Aubigny, Autry, Ainay, Avrilly… et pas de là où les villes finissent par AT, hein mon Auvergnat!!

Bref, l’Auvergne et l’Auvergnat font partie de l’espace des langues d’Oc. Ton accent, tes expressions, le nom de tes villes et village, viennent de là (et un peu des Gaulois quand même ^^).

C’est tout de même un point important car si on ne peut jeter un voile sur l’ascendance gauloise de l’Auvergne et des Auvergnats, l’influence latine y est de part sa langue plus forte qu’au nord de la Loire et plus précisément au nord de Montaigut.

4- L’Allier n’est pas Auvergnat

Ni dans ses limites politiques, ni de part la langue, l’Allier et Vichy ne peuvent être considérés comme Auvergnat.

Oui le département faisait partie de la région administrative d’Auvergne pendant les quelques 30 ans de sa durée de vie mais du moyen âge à nos jours, le croisement des destins bourbons (l’Allier) et auvergnats au sein d’une même entité politique s’arrête là.

Vous me direz que selon ma carte du point 2, les Arvernes étaient en Allier et vous aurez raison mais pour l’après Jésus-Christ, ce lien est une chose du passé et il faut plus aller le chercher avec le sud de la région et du pays que ce soit pour les us, la cuisine, la langue, les façons de faire ou autre. Ton grand père Auvergnat faisait chabrot hein, et bé, en Provence, en Ardèche, en Ariège, en Béarn, en Aveyron, aussi ^^.

4- De Vercingétorix à Rougerie

Il faut bien le dire, il y a quelque chose de fort avec Clermont et son club de rugby. À la fois authentique et proposant une façon de jouer, de supporter, de vivre le rugby différente du reste de la France, les Auvergnats tiennent aussi leur singularité de leur club phare et la yellow army qui l’accompagne.

Leur figure de proue et général en chef, rien d’autre, qu’Aurélien Rougerie qui tisse un fil de Vercingétorix à nos jours, mettant en lumière le fait que la culture ne meurt jamais. Personne ne marchera sur un Auvergnat.

5- Neurchis d’Auvergne, le meilleur Neurchi des régions.

Si tu ne connais pas les neurchis (chineur en verlant, oui je sais c’est dégueu comme nom et ça utilise une façon de parler parisienne) je t’invite à découvrir ses groupes Facebook férus de mèmes et pour les Neurchis d’Auvergne, férus de mèmes sur l’Auvergne pardious! Il y en a d’ailleurs beaucoup avec le fameux Aurélien vu plus haut https://www.facebook.com/groups/347034539499999/

Sérieux, je suis impressionné par ce groupe, tout ce qui touche au chauvinisme en France y est directement partagé et la fidélité comme l’abnégation de ses membres à porter partout la bannière auvergnate est impressionnante.

C’est simple, il me semble (c’est subjectif hein) le Neurchi des régions le plus puissant et actif bien qu’il ne soit pas le plus important en nombre. Si un concours a lieu pour déterminer quel paysage, quelle bannière et la plus belle, quelle armée fut la plus glorieuse? Les Neurchis d’Auvergne vont être là pour mettre en avant leur région, faisant fi de toute objectivité et dévastant tout sur leur passage. Les hordes normandes, bretonnes, aveyronnaises, savoisiennes sont au tapis avec ce neurchi.

Pstt, va t’inscrire si t’es Auvergnat : https://www.facebook.com/groups/347034539499999/

6- Patrimoine de l’UNESCO : La chaîne des Puys

C’est quand même beau l’Auvergne et l’UNESCO approuve, la chaîne des Puys est rentrée au patrimoine mondial le 2 juillet 2018. Amen !

7- Quasiment plus celtes que les Bretons

En tout cas, définitivement plus Gaulois. Si on prend en compte que :

  • Les Bretons d’aujourd’hui sont en partie issus de la colonisation par les Bretons de Grande Bretagne de leur péninsule entre les VIIIe et Xe siècle
  • l’Auvergne est une enclave montagneuse moins propice aux mouvements de population
  • les Aquitains (sud-ouest) étaient plutôt basques
  • les sudistes ont été colonisé par les Romains (Provence et Languedoc) et les Grecs (toute la côte méditerranéenne de Sète à Nice) de longues datent (-600 avant JC pour Marseille)
  • Le nord a vu déferler nombres de barbares germains, scandinaves et asiatiques sur ses plaines.

Et bien je viens à penser que les Auvergnats méritent bien ce titre de représentant les plus crédibles d’un passé Gaulois en France et que le nos « ancêtres les gaulois » s’appliquent beaucoup plus à eux qu’à quiconque.

Ma démonstration n’est pas très scientifique certes, mais je ne dois pas être le seul à le penser.

Quels sont tes points surprenant sur l’Auvergne ? Partage nous ton point de vue en commentaire.

Si vous avez aimé cet article, il vous est possible de m’encourager à créer plus de contenus comme celui-ci en m’offrant un petit pourboire, l’équivalent d’un café (bouton ci-dessous). Un grand merci à Philippe d’Ariège qui a été le premier cette semaine à me soutenir dans le projet de blogue, l’article lui est dédié.

Il vous est aussi possible de visiter les t-shirts et souvenirs : Collection Auvergnate et/ou Cantalouse

D’ici à mon prochain article, portez vous bien et Adishatz.

Merci à Sébastien qui a participé grandement à la subvention de l’article en m’offrant un gros café, sur :



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *